Archive de l’étiquette entrepreneur

La santé des entrepreneurs & dirigeants de PME

Pour un entrepreneur ou un dirigeant la santé se résume souvent à l’une des phrases suivantes:

“Je n’ai pas le droit d’être malade !” OU «Je n’ai pas le temps d’être malade !».

Cependant, les dirigeants restes des êtres humains et sont soumis aux mêmes règles que tous les autres quant à la santé. Le titre ou la fonction n’empêche pas de tomber malade ou d’avoir un accident, bien au contraire, le rythme de travail peut parfois les exposer davantage, c’est ce que nous verrons plus loin.

« Le cœur d’une PME, c’est son dirigeant. Le capital santé du dirigeant ou de l’entrepreneur est le premier capital immatériel de l’entreprise ! » dixit Olivier Torres de l’Observatoire Amarok à l’occasion de son intervention au salon SME. « Plus l’entreprise est petite, plus la santé de son dirigeant est importante. Si un problème de santé l’empêche de travailler, le risque du dépôt de bilan est fort. »

Plus de 99% des entreprises françaises sont des PME, générant 2 emplois sur 3. Il est donc primordial de prendre soin également des dirigeants, car « même si entreprendre est bon pour la santé, c’est aussi plus risqué » d’après la publication la santé du dirigeant d’Olivier Torres, compte tenu de l’investissement personnel et financier de son porteur.

Quels sont les facteurs de risque pour la santé des entrepreneurs ?

Un stress chronique, c’est-à-dire l’exposition prolongée et répétée à des situations qui vont faire sécréter des hormones du stress. C’est cette exposition durable et récurrente dans le temps qui affaiblit et peut mener à l’épuisement de l’organisme si l’on ne met pas en place des techniques pour retrouver l’équilibre et réguler son stress.

L’incertitude du lendemain, est un deuxième facteur important. L’entreprise va-t-elle pouvoir continuer à vivre ? Le carnet de commande se remplit il ? Vais-je pouvoir payer mes salariés ce mois ci ? vais-je pouvoir me payer en tant que patron ? Ce facteur participe au stress chronique…

La surcharge de travail est un facteur non négligeable, puisqu’en moyenne, les entrepreneurs et dirigeants travaillent 55h par semaine. Ceci peut contribuer à un déséquilibre entre vie professionnelle et personnelle, à créer des tensions dans la sphère privée, à augmenter la fatigue…

Le corolaire de la surcharge de travail, c’est le manque de sommeil (générateur de fatigue), puisque le dirigeant passe beaucoup de temps à développer l’activité. Souvent il se lève plus tôt et se couche plus tard, saute un repas, ne prend pas le temps d’une sieste s’il a un « coup de barre », et ceci contribue au déséquilibre de l’organisme générant un stress pour le corps. Le manque de sommeil et la fatigue étant les ennemies de la mémoire et de la concentration, le dirigeant risque de manquer de réactivité pour saisir les opportunités !

Enfin, les dirigeants de PME font souvent face à la solitude et l’isolement lorsqu’ils doivent prendre certaines décisions (réduction d’effectif, prêt bancaire, échange avec l’administration…). Ceci est également générateur d’une « pression » supplémentaire pour ces hommes et ces femmes.

Heureusement « entreprendre est bon pour la santé » comme le répète Olivier Torres, sinon les entrepreneurs tomberaient comme des mouches ! Trois facteurs « salutogènes » ont été recensés :

L’entrepreneur à le sentiment de maitriser son destin ! Son travail à un sens et le fait d’avoir un projet auquel on croit renforce l’estime personnelle et donc la santé.

A l’image de Thomas Edison qui disait « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas. », le dirigeant fait preuve d’endurance ! Les échecs répétés ne sont pas vécus comme la fin du monde, au contraire, ils sont l’opportunité de se relever et de faire/créer différemment.

Enfin un créateur et gérant d’entreprise est un optimiste. Il voit le verre à moitié plein, détecte des opportunités la ou d’autres ne voient que les problèmes. Et il se trouve que les optimistes vivent plus longtemps. C’est notamment ce que révèle la recherche en épigénétique sur l’influence de notre pensée sur notre santé (cf. Bruce Lipton – La biologie des croyances).

En bref, il est important pour les entrepreneurs et dirigeants de garder une hygiène de vie saine pour associer performance et bien-être. C’est pourquoi de manière préventive, recourir à des approches que la recherche scientifique valide depuis quelques années, telles que la méditation ou la sophrologie pour se ressourcer rapidement, restructurer le cerveau, prendre du recul pour une action ou une décision plus juste, mieux gérer ses émotions, et limiter les effets du stress est essentiel pour un dirigeant.

N’attendez plus pour préserver votre santé et garantir la performance de votre entreprise. Pour cela faites appel à un professionnel pour intervenir dans votre entreprise : https://www.therapeute-paris-doceo.fr/contact